Avril 2009 -Une nouvelle étape dans la vie de la FMTS

Éditorial

Les 11,12 et 13 février 2009 nous tenions le colloque « Activité scientifique et condition de chercheur » à Paris, à l’université Paris-Est-Marne la Vallée.Quatre sessions-demi-journées se sont articulées autour des thèmes : la jeunesse et la science, la place de la science dans le développement économique et social,la condition de travailleur scientifique et la relation recherche-besoins sociaux et environnementaux (précisément la démocratie et le développement durable).

La session de clôture consistait en une table ronde sur les défis actuels pour les organisations de scientifiques, syndicats et ONG.

Ce colloque se tenait en plein mouvement social massif des enseignants-chercheurs et de l’ensemble de la communauté universitaire de France ; l’exposé de cette lutte, similaire à celles des collègues italiens, grecs et espagnols récemment, a naturellement intéressé l’auditoire composé majoritairement de délégués étrangers.

La 20ème Assemblée générale s’est tenue dans le prolongement de ce colloque, à la fois physiquement et dans l’esprit, au propre comme au figuré : c’est-à-dire suivant le temps d’un repas le débat sur les défis actuels pour nos organisations affiliées et porteur d’une résolution concrète et offensive pour « secouer », responsabiliser le monde de la science, pour porter le débat dans la société toute entière et pour exposer nos positions dans les instances internationales. Les débats se sont focalisés d’une part sur les outils techniques facilitant la vie interne de la Fédération et, d’autre part,sur les priorités de travail pour les prochaines années.

Un débat riche et constructif a porté sur le site Web et les outils d’information et de communication, sur la relance -sorte de retour aux sources- d’un travail sur le désarmement ; un débat difficile et méticuleux a concerné la rédaction d’une motion sur les évènements de Palestine, précisément la guerre dans la bande de Gaza.

Une nouvelle direction -un nouveau Conseil exécutif- a été élue, enrichie notamment par des représentants des organisations nouvellement affiliées.

C’est avec une grande émotion que nous avons entendu André nous rappeler sa décision annoncée il y a deux ans de ne pas se représenter et que nous avons pourvu à sa succession ; André était président depuis 1997 après avoir assumé les responsabilités de Trésorier puis de Secrétaire général. Une petite cérémonie a clôt nos travaux pour fêter et rendre hommage à André qui porte l’image et représente l’histoire de la Fédération, image d’ouverture et d’aptitude au dialogue qui n’exclut ni la profondeur d’analyse, ni l’attachement à des valeurs comme la justice sociale ou le partage de savoirs. Nous avons rappelé que la FMTS avec André notamment avait toujours refusé l’anathème comme l’embrigadement, refusé de peindre le réel avec des bons et des méchants et rejeté toute forme de satellisation.André Jaeglé a été élu président émérite de la Fédération.

Dans les résolutions adoptées vous trouverez la trace de cette histoire et aussi la volonté partagée de développer cet outil qu’est la FMTS pour donner dans notre milieu la confiance et la conscience dans notre rôle social et porter dans les débats de société -avec nos organisations et les partenaires indispensables- les questions des métiers, du pilotage et des applications de la science et de la nécessaire intervention citoyenne. Notre combat contre l’irrationalisme et contre le scientisme est plus nécessaire que jamais.

Jean-Paul Lainé Président

Télécharger le .pdf

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *